lundi 25 février 2008

Le Grand Jeu du Mois de Mars : un nouvel auteur-mystère à identifier

Vous l'attendiez avec impatience. J'ai reçu quantité de messages réclamant son retour. Eh bien, le voici ! Le Grand Jeu des Féeries Intérieures fait son come-back. Il s'agit encore une fois d'identifier l'auteur d'un texte, en l'occurrence ce sonnet :

LE FAUNE
A Henri de Régnier.
Assis au pied de l'arbre aux sonores rameaux
Dont le soleil doré baigne les jeunes pousses,
Dans le hallier propice aux solitudes douces,
Le Faune industrieux rassemble les roseaux.

Il façonne, en riant, la flûte à sept tuyaux,
Qui souffle le désir au coeur des nymphes rousses
Et, dans les frais gazons ou sur les tièdes mousses,
Fait germer les hymens harmonieux et beaux.

Les Dryades, en rond, dansent dans la prairie,
Et leur troupe, enfantine et joyeuse, s'écrie,
Apercevant le Faune au visage sournois.

Mais lui saisit la flûte et la porte à ses lèvres :
Aussitôt, dans les yeux des rieuses, tu vois
Courir l'éclair furtif des amoureuses fièvres.


Pour ceux qui trouveraient l'identification un peu ardue, j'offre dès à présent un premier indice : la page de titre, à peine maquillée, du recueil d'où j'extrais ce "Faune".


Je donnerai un nouvel indice chaque semaine, jusqu'à la fin du mois de mars. Celui qui identifiera l'auteur remportera un prix vraiment charmant, auquel je joindrai un petit supplément s'il trouve le titre du recueil. Alors, n'hésitez pas et

Tentez votre chance !

2 commentaires:

Stephane a dit…

Bonjour... Je tente Michel Abadie parce que je sais qu'il a publié un poème intitulé "Lys Bleu" dans La Plume... et qu'il a publié des recueils de vers chez Vanier...

SPiRitus a dit…

Cher Stéphane, je vous remercie d'avoir été le premier à tenter votre chance. Cela engagera sans doute les autres visiteurs à vous imiter. Il ne s'agit pas de Michel Abadie. Si vous avez correctement identifié la fleur, la teinte doit être moins précise. Quant au second indice, il demande d'autres connaissances scientifiques que la botanique... N'hésitez pas à rejouer !