dimanche 23 mai 2010

Iconographie : Amélie Saint-Pol-Roux

A peine descendu du train qui m’amenait de Paris, je m’engageai dans la rue de Siam, ce ruisseau pavé de Brest, humide, gris, saumâtre et laid. J’allais d’un pas machinal vers le port où attendait le vapeur qui traversait trois fois la semaine la rade pour déverser ses cargaisons de touristes sur la côte de Camaret. Au détour d’une rue, la vue subite d’une silhouette féminine me figea sur place. Un visage ardent que mangeaient deux vastes yeux noirs, croisa son regard avec le mien. Le novice que j’étais aux trois quarts sentit ses joues devenir de pourpre. Redressant la tête, je continuai résolument mon chemin. Quelques mètres plus loin, je ne pus dompter mon caprice. Je me retournai. L’aimable visage, mû par un mouvement identique, me regardait lui aussi. Je crus le voir me sourire. [...]

Amélie Saint-Pol-Roux devant le Manoir du Boultous

[...] Le déjeuner prêt, la voix magique appela la maisonnée. Deux garçonnets râblés firent irruption dans la pièce : Lorédan et Cécilian, les fils. Puis une fillette de cinq ans : Divine. Enfin, la dame de ces lieux.

Stupéfait plus que de tout ce qui venait de précéder son entrée, j’hésitai à me persuader… La dame qui me souriait de l’éclat de ses larges yeux noirs était, en chair et en os, la Dame de la rue de Siam et de la lande…

Edouard Schneider.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je connaissais Marcel, au bord de la Marne, et en cherchant Édouard, je découvre que Marcel est mort. La coupure entre les deux passages a quelque chose de frétillant...

ArD

SPiRitus a dit…

Ah, chère ArD, comme il est plaisant de vous lire, ici, et de constater vos infidélités, trop rares, à certain Tenancier de nos amis.

Je ne crois pas que Marcel & Edouard aient eu quelque parenté.

La "coupure" sera suturée prochainement dans une petite plaquette, réservée aux amis du Magnifique, reproduisant les SOUVENIRS de Schneider (Edouard) sur SPR.

Anonyme a dit…

Les infidélités sont comme le musc, elles sont récurrentes.
Je comprends donc que la suture s'opèrera en N° 5... Argh, ça donne envie !

ArD

SPiRitus a dit…

Techniquement, chère ArD, la suture aura lieu hors-série, en une plaquette réservée aux "amis de Saint-Pol-Roux", et non pas grâce au n°5, qui sera déjà suffisamment copieux.